Lentilles "façon falafels"

Bonjour tout le monde !

 

J'ai fait une vidéo pour une recette toute simple de lentilles; "façon falafels"

Bon,malheureusement, elle est... trop longue !

(Il est possible de réduire sa taille, mais cela prend beaucoup de temps !)

Je vais donc rédiger un article avec photos.

 

Alors, pourquoi des lentilles version "falafels?" ?

- Par ce que c'est bon,.

- C'est bon pour la santé.

-.... et que j'adore les falafels !

 

Je me suis dit; "des falafels au lentilles, ça pourrait être sympa".

 

Sauf qu'il y a un problème de "taille" (ahah !);

C'est tout petiti, une lentille !

Et pour faire des falafels, on utilise des pois chiches et /ou des fèves, trempés mais sans cuisson, mixés puis façonnés en boulettes, ensuite frites.

Avec des grosses graines, c’est facile, des petites, beaucoup moins !

On se retrouve avec une belle purée pleine d’eau !

Pas terrible pour faire des boulettes !

Donc, pour les « falafels » de lentille…… il faut faire autrement !

 

LA RECETTE (pour une personne)

 

-6O grammes de lentilles crues.

- un peu de farine et de chapelure blanche.

 

C’est tout ???????

 

Oui, car je veux que vous compreniez le problème ; comme on ne peut mixer convenablement les lentilles crues, alors il faut les cuire.

 

Rappel ; On lave les lentilles, on  les couvre d’eau froide dans une casserole, on porte à ébullition deux minutes, on jette cette eau, on les recouvre d’eau froide, puis on cuit trente minutes à petit feu.

 

Vous obtiendrez ceci ;

 

Pour relever le goût de la légumineuse, j’ajoute un peu de curry (une pincée), pas trop surtout.

Donc, vous l’avez compris, il faut donner du « corps » pour faire des boulettes.

Et absorber l’excès d’eau.

D’où l’utilisation de chapelure et de farine.

En quelle quantité ?

Quand je suis face à ce genre de problème, je fais toujours « au juger ».

C’est pour cela qu’il faut bien connaître les ingrédients en cuisine.

Chapelure et farine ont un goût neutre, cependant la farine « dénature » plus que la chapelure. Sûrement par ce que la farine est crue et que la chapelure est cuite.

Quoiqu’il en soit, on ajoutera plus de chapelure que de farine.

 

Comment savoir si on est bon ?

La pâte doit être lisse.

Là, elle est un peu rugueuse, j'ai dû ajouter un tout petit peu d'eau pour la rendre plus maléable et lisse.

 

Vous devez pouvoir former des boulettes de pâte non collantes.

 

La cuisson

Si vous voulez former des boulettes, alors un bain de friture sera bien.

Si vous êtes « galette », alors une poêle avec un peu d’huile.

Je déconseille le four.

 

Pourquoi ?

La chaleur du four dessèche, donc le résultat risque de ne pas être bon avec des boulettes de lentille. De plus, le four accentue le goût de farine. Ce n’est pas l’idéal.

Et voilà le travail;

 

REMARQUE IMPORTANTE

 

Si votre pâte de lentille est trop sèche et pas assez lisse, la boulette ou galette risque de se désagréger. On peut rattraper le coup, mais il faut bien penser à retirer les particules parfois très fine dans l'huile, qui risquent de noircir. 

 

On sert quoi avec ?

 

Un peu de yaourt grecque avec de la menthe sera très bien.    

 

J’espère que cette recette vous a plu. N’hésitez pas à partager et à laisser un commentaire !

 

Bon appétit, à bientôt !

 

David.